Landing page optimization

ACCUEIL |  BLOG |  CARRIÈRE |  CONTACT     ENGLISH FRANÇAIS POLSKI PУССКИЙ

Destination: Martinique

Caraïbes » Caraïbes - Windwards » Martinique

Prononcer son nom, Martinique, c’est déjà succomber aux senteurs de vanille et de frangipaniers. C’est goûter les fruits juteux du jardin d’Eden, se laisser bercer à la chanson d’une brise légère et succombez à l’appel d’un plongeon de votre yacht de luxe dans les eaux claires de l’île. De Fort-de-France à la baie Robert, des plages du Diamant aux ruines de Saint-Pierre, de Grand-Rivière au Vauclin, dans un panorama de côtes déchiquetées, la Martinique offre la magie d’une terre multiple où les tambours créoles battent au rythme des vagues sur lesquels vous naviguerez pour vos vacances en yacht de plaisance . Punchs fruités ou carrés de madras noués pour séduire, la Martinique sait être mutine. Vous pourrez faire de vos vacances un moment atypique où Sunreef Yachts Charter et votre équipage feront tout pour combler le moindre de vos désirs.

Un peu d’histoire vous tente ?

Un peu d’histoire vous tente ? Baptisée par ses premiers habitants : Madinia, c’est-à-dire l’Île aux Fleurs, la Martinique tiens son nom d’une seconde origine : Matinino : l’Île aux femmes : une manière de rendre hommage à ses valeureuses guerrières qui n’hésitaient jamais à jouer de la lance et du casse-tête pour défendre le campement ou s’approprier la chasse du village voisin. Et si, Christophe Colomb y débarqua en 1502 et dit que cette île est « la plus fertile, la plus douce, la meilleure, la plus égale, la plus charmante contrée qu’il y ait au monde » c’est bien pour que cinq siècles après les voyageurs et les charters succombent à leur tour. La Martinique est située au centre de l’arc des Caraïbes. Département français, elle est séparée de la Guadeloupe, l’autre département de la République. On en parcourt aisément les routes de traverse : cette île de 1 000 km2 ne fait que 80 km dans sa longueur et 39 km au plus large. Bien sûr, sur cette île bosselée où le macadam tourbillonne comme une danseuse des îles entre deux haies de cannes à sucre les distances sont trompeuses. Mais après une bonne journée de marche rien ne vous empêchera de vous reposez sur votre yacht de plaisance les pieds dans l’eau tiède.

Le succès touristique de l’île repose sur trois atouts. La mer, d’abord. Omniprésente, elle compose tous les paysages martiniquais. Plein sud, elle vient mourir en douceur sur les plages de sable blanc, révélant toute la magie de la mer des Caraïbes, cet immense bassin qui court depuis la Floride jusqu’au Venezuela. A l’opposé, cap nord, et la voici qui se coiffe d’écume, se cogne aux falaises en vagues turbulentes, car ici ce sont l’Atlantique et les vents du large qui lui donnent tout son caractère. Le soleil, ensuite. Il est de toutes les saisons, même si, durant l’été, il partage le ciel avec ces grains qui redonnent couleur et vie à la nature des tropiques. Les martiniquais le confessent volontiers : qu’on supprime « leur » soleil, et c’est tout l’appétit qui s’en va, le bonheur qui bascule ! Heureusement, rares sont les jours sans soleil en Martinique. Les martiniquais, enfin. Filles et fils de paysans bretons, marins espagnols, d’esclave du Bénin, de marchands d’Asie ou de fonctionnaires parisiens, qui ont aboli les frontières et appris la hauteur du regard, la grandeur de l’esprit. La générosité n’est pas vain mot sur cette île qui aime tant les fleurs, les femmes et les nuits de biguine.

Plages : cap au sud !

Plages : cap au sud ! On séjourne peu à Fort-de-France. Passage obligé de tous les voyageurs à cause de l’aéroport, de ses richesses culturelles et de ses marchés, les voyageurs ont dû mal à résister à l’appel des plages blanches déroulées au sud de l’île où vous pourrez mouiller votre catamaran de luxe . Ces plages courent pratiquement sans discontinuer depuis la pointe du Bout jusqu’à anse des Salines. La route Sud, depuis Fort-de-France, est une route sinueuse qui longe le bord de mer et découvre à chaque virage un paysage de carte postale. Les criques sablonneuses de Sainte-Luce succèdent aux petits villages de pêcheurs de la grande anse d’Arlet, aux clubs de vacances , aux plages du diamant et de Sainte-Anne qui font la réputation touristique de la Martinique. Sans oublier, en retrait de la côte, quelques-unes des plus fameuses rhumeries. En tout cas pas besoin d’hôtel pour vous, votre yacht de luxe mouillant au milieu d’une eau turquoise comblera tous vos désirs.

La côte Caraïbe sud

La côte Caraïbe sud La baie de Fort-de-France est bordée d’une petite route, hélas souvent encombrée, qui rejoint la pointe du Diamant, Grande-Anse et la pointe du Diamant, cet étonnant rocher qui semble tout droit tombé du ciel à quelques encablures de la côte. Il est également possible de traverser ce vaste plan d’eau en yacht de luxe . A partir des Trois-Ilets s’ouvre la route des plages, le long de laquelle sont installés la plupart des grands hôtels de l’île. Ambiance assurée autour des tables posées sur le sable, à proximité des piscines qui ressemblent vite à des salons de mode, ou en soirée, à l’abri des clubs qui font oublier la nuit. Les hauts lieux touristiques de cette région sont la Pointe du Bout, Le Diamant, Sainte-Luce, Le Marin et Sainte-Anne. Sans oublier le charmant village des trois Ilets, situé à deux pas de la Pointe du Bout.

(En savoir plus sur la Côte Caraïbe sud)


La côte atlantique sud

La côte atlantique sud La mode des vacances nature, tour à tour placées sous le signe du vert et du bleu, invite désormais les vacanciers à s’intéresser à la côte atlantique de la Martinique. Le François et le Robert, bien moins fréquentés que les villages de la côte sud, ont le vent en poupe ! Leurs plages ne sont pas les plus réputées de la Martinique. Cependant que dire des magnifiques baies qui servent de décor à ces deux villages typiques ? leurs eaux claires sont semées d’îlots sablonneux … Vous allez vous sentir bien sur votre yacht de plaisance pour vos vacances au milieu de ces paysages paradisiaques. Un régal pour ce qui aime les activités nautiques, voile et plongée en particulier. Attention, toutefois : la plupart des îlots sont des propriétés privées ! Demander au moins la permission d’y accoster et d’y faire une pause. En cas de refus, faite preuve de compréhension en s’imaginant propriétaire de ce petit bout de paradis.

(En savoir plus sur la Côte Atlantique Sud)


La presqu’île de la Caravelle

La presqu’île de la Caravelle Cap sur la presqu’île, une lande sauvage battue par les vents de l’atlantique, une poignée de criques abritées, des sentiers qu’on suit à cheval ou à VTT : il y a tout ici pour retrouver la joie du grand air. La presqu’île est classée réserve naturelle. Plusieurs sentiers de randonnée permettent de la traverser en explorant ses plus spectaculaires recoins : longue plage de sable doré, pointes sauvages, criques paisibles, gouffre au fond desquels se perdent les vagues, falaises où s’abritent des milliers de sternes et de frégates. Il flotte comme un air de Bretagne et de bout du monde. Classées monuments historique, les ruines du château Dubuc témoignent de la richesse de cette famille de planteurs qui, au XVIII siècle, possédait toute la presqu’île. L’itinéraire doit également faire halte au Vauclin, village de pêcheurs qui a gardé toute son authenticité.

(En savoir plus sur la Presqu’île)

La Martinique version Nature

La Martinique version Nature La nord est de la Martinique est le rendez vous préféré des amateurs de grande nature. Il est vrai que, moins touristique, cette côte échappe à la foule des visiteurs. Le vent a ici la vigueur qui plaît aux marins. La terre, souvent cabossé, rebondit de champs de cannes à sucre en plantation de bananiers où sont posés de petits villages de pêcheurs. A Grand-Rivière, Macumba, Basse-Pointe et Sainte-Marie la Martinique vit dans la simplicité. L’authentique ressurgit et permet la relaxation de tous les voyageurs qui décident d’y passer. Vous pourrez alors comparaît la plénitude de votre yacht et de la nature.

(En savoir plus sur la Martinique version nature)


La côte Caraïbe nord

La côte Caraïbe nord Au nord de la Fort-de-France, la Martinique a tourné les pages les plus marquantes de son histoire. En 1502 d’abord, lorsque Christophe Colomb débarque sur la plage de Carbet. Le mouillage y est profond et vous pourrez donc profiter plus facilement de cette magnifique partie de l’île avec votre catamaran de luxe , méga yacht ou voilier . Les français, conduit par Belain d’Esnambuc, débarquent à leur tour au Carbet en 1635 et entament la colonisation des terres au nom du roi de France. Pour achever le tour de la Martinique, et pour explorer la région qui mène de Fort-de-France au Carbet, vous aurez la possibilité de la terre ou de la mer : grâce à votre charter Sunreef Yacht .

(En savoir plus sur la côte Caraïbe nord)




Fort-de-France

Fort-de-France L’aéroport de Lamentin, rénové en 1995, est seulement à 7 km des terrasses de Fort-de-France. La capitale du département administratif de la Martinique, en est le cœur battant. La ville se veut citoyenne du monde : d’Afrique pour ses roulements de hanches, de France pour ses boulangeries et ses horaires administratifs, d’Amérique par ses gamins en rollers et casquette de base-ball ; et plus que tout, de Martinique lorsqu’elle revendique fille de marins et de planteurs. Ici la population est plurielle et l’identité Martiniquaise est riche de savoir. Cela ne vous tenterez pas ? De visiter ses marchés et de voir cette pluralité ? Votre charter vous attend.

(En savoir plus sur Fort-de-France)



Yachts disponibles

Yachts disponibles pour cette destination

  Nombre de yachts:   3
Voir plus
Dégagement de responsabilité  |  CONTACT
Sunreef Yachts Charter Blog Find Us on Facebook Sunreef is using Twitter Sunreef on You-Tube