Les petites îles

o-l-archipel-des-amirantes

• L’Archipel des Amirantes

• Desroches
Belle et sauvage, elle est un peu plus loin que les îles principales et n’a que 3,6km2. Plusieurs familles y exploitent des cocoteraies et un hôtel y a installé six cottages de bois au bord d’une plage. La piste d’atterrissage traverse l’île dans toute sa largueur. Vous n’aurez plus cas ancrer votre catamaran de plaisance et plongez dans l’eau turquoise avec l’équipement Sunreef yachts .


• Poivre
C’est un atoll de trois îles, entouré d’une barrière de corail, qui s’est équipé pour recevoir les visiteurs en mal de retour au paradis. L’île a accueilli, au XIX eme siècle, un visiteur célèbre qui y séjourna près de vingt ans : Pierre Louis Poiret qui prétendait être le Dauphin, fils de Louis XVI et de Marie Antoinette.
o-alphonse

• Alphonse

Dans une cocoterais posée au centre d’un lagon où logera votre yacht de luxe , 25 bungalows en bois, sur pilotis, se cachent sous les filaos. Les robinsons de l’océan indien pourront y découvrir les vestiges d’une plantation et les ruines de la maison du directeur, de l’hôpital, la minuscule prison et guetter, au creux des rochers, le passage d’une raie Manta ou d’un minuscule requin.
o-aldabra

• Aldabra

Le plus grand atoll du monde de 35 km de long et 13 de large, est une réserve naturelle très protégée et classée au patrimoine mondiale de l’Unesco et administrée par les Seychelles Island Fondation, basée à Mahé. L’accès, longtemps réservé aux seuls scientifiques, est toujours réglementé. L’île est habitée par une quinzaine de personnes seulement. Le guano a fertilisé le sol corallien, et cocotiers, filaos et fougères poussent en abondance. L’atoll est composé de 13 îles qui représentent un tiers du patrimoine des Seychelles, s’élevant en deux terrasses distinctes. Ces îles ont la forme de champignons. A marée basse, les massifs de corail forment une sorte de couronne qui se remplit, deux fois par jour, lorsque la marée monte, par l’intermédiaire de quatre canaux balayés par des courants très violents, emmenant parfois avec eux quelques un des requins qui abondent au large. L’atoll abrite la plus grande concentration au monde de tortues terrestres. C’est le dernier refuge du White Throated Rail, oiseau marcheur de la famille des dodos. Les branches de palétuviers qui bordent les lagons de l’atoll sont la demeure des fous à pattes rouges, des petites et grandes frégates, des flamants roses et des crécerelles de Madagascar.