La côte sous le vent

lactesouslevent
La côte sous le vent est une des régions les plus paradisiaques de l’île qui vous promettra des vacances de rêves. A 25 km à l’ouest de Saint Denis se trouve Saint-Paul , Ancien chef-lieu de l’île de Bourbon. Seule échancrure naturelle de la côte, Cette ville avait reçu des marins le surnom de « Baie du meilleur ancrage ». La ville possède encore quelques maisons coloniales, et son marché est un des plus pittoresques de l’île. La route qui conduit au centre-ville n’est autre que la chaussée Royale de 1769. D’autres villes se situent sur la Côte sous le Vent, comme Boucan-Cannot, Saint-Gilles-Les Bains, Saint-Leu, Saint-Gilles-Les-Hauts … et encore une multitude de petits villages et de petites villes que vous pourrez venir visiter après vous êtes reposé sur votre yacht de plaisance par exemple en mouillant votre voilier à Saint-Paul.
saintpaul

Saint-Paul

Saint-Paul est une destination charter de la Réunion immanquable. La seule échancrure naturelle de la côte, Saint-Paul avait reçu des marins le surnom de « baie du meilleur ancrage ». C’est d’ailleurs ici que se sot installés les premiers arrivants, et Saint-Paul a été la capitale de l’île Bourbon jusqu’à ce que Mahé de la Bourdonnais lui préfère Saint-Denis. La ville possède encore quelques jolies maisons coloniales, et son marché est un des plus pittoresques de l’île. La route qui conduit au centre-ville n’est autre que la Chaussée Royale construit en 1769. La façade de l’ancienne école franco-chinoise s’inspire de l’architecture indo-portugaise. Vous pouvez aller pique niquer sur le front de mer à la grotte des Premiers Français ou sur la plage de sable noir. Un détour s’impose au cimetière marin, pour rêver un peu devant les tombes fleuries de Leconte de Lisle, né à Saint-Paul, et d’Olivier Vasseur, dit la Buse, un fameux pirate dont le trésor ne fut jamais retrouvé.
boucancanotetsaintgilleslesbains

Boucan-Canot et Saint-Gilles-Les-Bains

Boucan-Canot est une plage blonde où vous pourrez mouiller votre yacht de luxe pour aller vous y balader tranquillement. Reine des sports nautiques vous prendrez plaisir à dépenser votre énergie avant d’allez naviguer un peu avant le dîner. Boucan-Canot est très à la mode et les réunionnais s’y retrouvent volontiers. Les rouleaux sont tentants pour les amateurs de surf, mais de forts courants peut rendre la mer dangereuse.



Saint-Gilles-Les-Bains est une station balnéaire bien connue à la Réunion pour ses plages et ses grands hôtels de luxe. Roches-Noires est si populaire que les locaux l’ont rebaptisée Saint-Trop'. L’hermitage, plus familiale, est protégée par une large barrière de corail . Mais il faut quand même se méfier des coraux, très coupants. Et pourquoi ne pas allez marcher le long du jardin d’Eden, un extraordinaire jardin botanique composé par Philippe Kaufmant, un ingénieur agronome qui a réussi à y acclimater plus de 500 espèces de plantes médicinales, plantes aquatiques, plantes sacrées de la religion hindouiste et épices. Ce jardin est embaumé de mille parfums.
letroudeferenhlicoptre

Le Trou-de-Fer en hélicoptère !

Une excursion sans danger qui procure un maximum d’émotions. Les deux compagnies d’hélicoptère spécialisées dans les survols de l’île l’ont inclus dans leurs excursions. On part de l’altiport de l’Eperon, à Saint-Paul, pour survoler l’intérieur des terres jusqu’à la forêt de Belouve, dans le cirque de Salazie. Il faut 10 minutes pour arriver près du Trou-de-Fer, une gorge étroite et profonde où les eaux des torrents se déversent dans un bruit assourdissant. L’hélicoptère pénètre dans un étroit ravin, qui débouche au fond de la gorge. Tel un insecte minuscule, l’appareil tourne sur lui-même pour vous faire admirer les cascades vertigineuses qui se déversent avec force au fond de cet entonnoir rocheux, puis il remonte doucement jusqu’au sommet. Des vacances en mer et en l’air.
saintgillesleshauts

Saint-Gilles-les-Hauts

Saint-Gilles-les-Hauts vous propose de visiter son musée de Villèle. Madame Desbassyns était une riche créole qui explotait l’un des plus grands domaines de l’île au XVIII e siècle. Elle régnait d’une main de er sur près de 400 esclaves. De nombreuses légendes de l’île l ‘évoquent souvent. Le musée de Villèle est l’ancienne demeure de sa famille, rachetée par la région, qui y a rassemblé une collection de meubles et d’objets évoquantla vie d’une plantation à l’époque de l’esclavage et de l’âge d’or de la canne à sucre, notamment les ruines de la sucrerie et l’hôpital des esclaves. On peut pousser la visite jusqu’à la Chapelle Pointue, où repose Madame Desbassyns.
saintleulejardinnatureletnotredamedelasalettemaisencoretantdautreschoses

Saint-Leu, le jardin naturel, et Notre-Dame-de-la-Salette mais encore tant d'autres choses

A Saint-Leu le sable est noir. La plage accueille un des spots les plus courus du monde et les surfeurs viennent du monde entier pour participer aux compétitions qui y sont organisées. Attention, la mer est dangereuse. Le port est le rendez-vous des amateurs de pêche au gros et des voiliers de plaisance .

Le jardin naturel est un point de vue exceptionnel sur la côte de Saint-Leu, ses plantations de palmiers ses succulentes et ses cactus. Un parcours naturel explique pourquoi les plantes endémiques sont importantes pour la préservation du milieu naturel. On peut aussi acheter des plantes tropicales.

La chapelle miraculeuse de Notre-Dame-de-la-Salette, située derrière l’église principale de Saint-Leu , est un véritable culte pour les Réunionnais. Les mariés viennent y déposer leur bouquet de mariage et le pèlerinage de la Nativité de la vierge le 19 septembre est très suivi.
lactesouslevent
Le trou du Soufleur, à la sortie de la Saline-les-Bains, le sable blanc disparaît pour laisser la place à d’impressionnantes falaises de roc noir. Il e faut pas manquer d’aller jusqu'à ce lieu-dit. Les vagues s’engouffrent dans les cavités de la falaise pour en sortir sous forme de geyser très impressionnant.

Le conservatoire botanique du Mascarin est une visite incourtournable pour qui veut se familiariser avec la flore locale car les botanistes s’emploient à y faire revivre plus de 4000 espèces de plantes dont un grand nombre en voie de disparition.

Le muséum agricole et industriel Stela-Maturina a la forme d’un énorme vaisseau de verre perché sur la colline de la Pointe au Sel. En fait, c’es une ancienne usine sucrière reconvertie en musée qui raconte d’une manière très pédagogique l’histoire de la canne a sucre sur 5 000 m2 d’exposition.

L’ Etang-Salé est le rendez vous des surfeurs, entre la barrière de corail et la longue plage de sable noir bordée de filaos. La plage est agréable mais dangereuse en raison de courant violents qui impose de se baigner dans la zone de surveillance. A la sortir de la ville, la côte rocheuse se creuse d’une énorme crevasse où la mer s’engouffre avec violence.