Les Plaines

lesplaines
Aussi verte qu’une herbe bien fraiche au matin d’une rosée, les plaines occupent la totalité du centre de l’île entre les trois cirques et du piton de la Fournaise. Le long d’une route lacet, les plantations de cannes à sucre laissent places aux cultures maraîchères, puis à de magnifiques fougères sauvages et aux fuchsias. A la hauteur du Tampon, les panneaux baptisent tous les hameaux avec des indications kilométriques. Entre la Plaine des Cafres, le Piton des Neiges ou encore la plaine des Palmistes ; choisissez le site que vous souhaiterez découvrir.
letampon

Le tampon

A 10 km au nord de Saint-Pierre, à partir d’une route étroite et sinueuse qui remplace la large route à 4 voies, venez explorer les merveilleux du monde en Charter . Avec ses cases fleuries enfouies sous la verdure, le Tampon est le point de départ de randonnées vers le piton de la Fournaise par Bourg-Murat et le Nez-De-Bœuf et, de l’autre côté, vers l’îlet de Bois-Court. La plupart de ces terres appartenaient au comte Gabriel le Coast de Kerveguen, un aristocrate ruiné venu de France au XIX e siècle pour essayer de redorer le blason de sa famille. Il fit fortune avec des plantations de girofliers et devint rapidement l’un des plus gros propriétaires terriens de l’île. En 1859, il eut l’idée de faire venir d’Europe des pièces d’argent allemandes démonétisées qu’il utilisa pour payer les Tamouls travaillant sur ses exploitations. Un « Kerveguen » équivalait à un franc à l’époque. Cette monnaie resta en circulation jusqu’en 1880, date à laquelle l’administration française l’interdit. Le comte de Kerveguen dut rembourser toutes les pièces en circulation, ce qui causa la ruine de sa famille. Des a href="http://www.sunreef-charter.com/fr/"> vacances pleines d’histoires du passé vous attendent remercier donc Sunreef Yacht Charter !
laplainedescafresetlaplainedescafres

La plaine des Cafres et la plaine des Cafres

A 72km au nord des plages de Saint-Gilles, vous trouverez des vaches comme en Normandie, et des ajoncs comme en Bretagne. Du brouillard et des sapins comme dans les Vogues. Ce fût des esclaves africains qui se sont cachés ici pour fuir leurs maîtres et ont donné leur nom à cet endroit où autrefois poussait une forêt de tamarins. On y élève toujours des cheveux ariégeois merens. Les excursions vers le volcan partent du village de Bourg-Murat.

A 72km au nord des plages de Saint-Gilles, vous trouverez des vaches comme en Normandie, et des ajoncs comme en Bretagne. Du brouillard et des sapins comme dans les Vogues. Ce fût des esclaves africains qui se sont cachés ici pour fuir leurs maîtres et ont donné leur nom à cet endroit où autrefois poussait une forêt de tamarins. On y élève toujours des cheveux ariégeois merens. Les excursions vers le volcan partent du village de Bourg-Murat.

Votre voyage n’aura encore jamais était autant instructif : entre les activités nautiques le matin que vous proposera votre yacht de plaisance et la découverte du monde l’après-midi.
lepitondesneiges3069metlaplainedespalmistes

Le piton des Neiges (3 069m) et la plaine des Palmistes

La pente raide et les forts dénivelés en réservent l’ascension aux randonneurs bien entraînés. Il faut prévoir deux jours de marche, avec une nuit en gîte. On part de Cilaos, et on rejoint le gîte de la caserne Dufour en passant par le Belvédère de la Découverte. Depuis la station météo installée au piton des Neiges, on découvre le Grand-Bénare, l’îlet à Cordes, la Roche-Ecrite, Mafate et le Volcan.

A 1 100 m d’altitude, elle sépare à l’est le Piton de la Fournaise et le piton des Neiges. La région était autrefois plantée de palmiers, d’où son nom. Elle est campagnarde et fraîche, et les habitants de la côte y ont fait construits de petites maisons de week-end où ils viennent « changer d’air ». On y cultive encore un peu le thé dans de petites plantations, et on cueille en saison (en hiver) les goyaviers, de délicieuses baies rouges acidulées qui ne poussent que sur cette île. De nombreux sentiers conduisent à des balades somptueuses. Par le Col de Bébour, on accède à la forêt de Bélouve, qui paraît s’étendre à l’infini. Au milieu de la végétation primitive poussent les cryptomerias et des arums blancs par milliers.
lepitondelafournaise

Le Piton de la Fournaise

Toujours actif, le volcan culmine à 2 631m d’altitude, et possède deux cratères jumeaux, le Bory et le Dolomieu. Le 5 mars 1988, 5 ans après son dernier réveil, le volcan est entré en éruption. Il se réveille depuis tous les ans et son accès est très attentivement surveillé pour éviter tout risque d’accident. Après Bourg-Murat, on arrive par la RF 5 au col de Bellevue, où vaches et moutons paissent tranquillement l’herbe bien grasse. Au nez-de-Bœuf, il faut s’arrêter pour admirer la vue exceptionnel sur le cratère Commerson. A partir d’ici, la route n’est plus goudronnée. Les landes laissent place au décor lunaire ocre et gris des plaines des Sables. Une heure de route plus tard, les voitures doivent stopper au Pas de Bellecombe, où une maquette permet de repérer les différentes caldeiras et les cratères striés de coulées de lave grises.
La nature est belle autant en mer que sur terre alors partez en charter yacht et découvrez de vos pieds un nouveau monde.